Le gouvernement espagnol dévoile son plan pour «espagnoliser» les enfants catalans

Le ministre espagnol Wert

Le gouvernement espagnol vient de faire connaître ses intentions en matière éducative. Le projet présenté aujourd’hui est une mise en cause directe et brutale du système d’immersion linguistique appliqué actuellement en Catalogne avec le succès que l’on sait. Le catalan deviendrait une langue de troisième zone, optionnelle, qui ne serait plus nécessaire pour obtenir l’équivalent du baccalauréat.Ce projet est, bien sûr contraire au statut de la Catalogne. Le gouvernement catalan a déjà fait savoir qu’il n’était pas question de changer le système éducatif et il a convoqué les partis et les associations de défense de la langue catalane pour la semaine prochaine.Il est clair que la volonté de recentralisation est en marche. Et surtout la volonté de mettre au pas la Catalogne indépendantiste, sa langue et sa culture. “La loi sera approuvée, avec consensus ou sans” a dit le ministre. Pas question de négocier, pas question d’une Espagne plurinationale ou plurilinguistique. Les espoirs suscités par la transition démocratique se sont envolés. Le ministre ne s’en cache pas : « Il faut espagnoliser les enfants catalans ».
Dans ce domaine, comme dans tous les autres, la Catalogne doit choisir entre se soumettre et disparaître ou partir et bâtir “Un nouvel état d’ Europe”.