Madrid: 165 rues portent encore des noms franquistes

A travers les noms de rue, Madrid rend hommage aux pires personnages de la dictature franquiste. Les rues de Madrid arborent par exemple les noms des généraux Yagüe ou Varela dont on connait le parcours sanguinaire.

En 2001 l’opposition a demandé une révision générale et a publié une liste de 165 rues portant les noms de “héros”, de personnages ou d’évènements étroitement liés à la dictature… Après trente ans de démocratie, la mairie n’a pas daigné démocratiser ses rues… Les exemples sont nombreux: Calle (rue) de los Caídos de la División Azul, Capitán Haya, Comandante Zorita, Plaza de Arriba España, Plaza del Caudillo, General Varela, General Yagüe, General Millán-Astray, Mártires de Paracuellos, Agustín de Foxá…

L’ Espagne traîne des noms de rue, mais aussi une législation, un pouvoir judiciaire, une armée, une mentalité souvent hérités du franquisme. Il n’y a pas eu de rupture comme il y en a eu en Allemagne. Dans ces conditions, elle ne peut comprendre les aspirations de la Catalogne.

Deixa un comentari