Appel à la 116ème veillée pour l’Amnistie et la Libération des prisonniers politiques catalans

24 juillet 2020

Chers amis démocrates,

Nous continuons cet été les veillées pour les prisonniers politiques catalans et pour le jeune madrilène en prison depuis octobre 2019 du fait de son soutien au «droit de décider» en Catalogne.

Les nouvelles ne sont pas bonnes car, comme on pouvait s’y attendre, le Tribunal Suprême (TS) d’Espagne, plus précisément le juge Marchena s’est octroyé aujourd’hui le droit de suspendre l’application de l’article 100.2 du régime pénitentiaire de la Généralité de Catalogne applicable à Carme Forcadell, créant ainsi un précédent.

La raison avancée est que Carme Forcadell comme ancienne Présidente du Parlement catalan avait en août et septembre 2017 accepté le débat sur le référendum d’auto-détermination et elle ne se serait pas suffisamment repentie pour bénéficier d’une liberté conditionnelle.

Les membres du bureau du parlement qui ont autorisé le débat, sont actuellement en procès en Catalogne.

Le plus choquant est que le juge qui a inculpé C. Forcadell en 2019, soit le même qui décide de sa liberté conditionnelle. Cela n’est absolument pas conforme aux règles de séparation des pouvoirs dans une démocratie.

Au niveau du parlement européen le siège d’O. Junqueras empêché par le même TS de siéger à Strasbourg, sera occupé dès la rentrée par Jordi Solé afin d’être sauvegardé.

Demain Sébastien vous accueillera à 19h comme chaque vendredi. Venez nombreux !

Nous préconisons le port de masques pour pouvoir discuter avec le maximum de passants sans risques pour eux.

PAU, AMNISTIA, LLIBERTAT i AUTODETERMINACIÓ

PAIX, AMNISTIE, LIBERTE & AUTODETERMINATION

Marie

What do you want to do ?

New mail