Après les Pyrénées-Orientales, quoi?

Au retour de leur voyage, les personnes dépeignent les pays qu’elles ont visités de plusieurs façons. Certaines personnes évoquent les paysages, d’autres les productions agricoles, d’autres les réalisations artistiques, d’autres les restaurants quatre étoiles ; pour d’autres, c’est la vie des gens : leur histoire, leur langue, leurs traditions, leur philosophie de la vie : « découvrir comment vivent les gens, voilà ce qui est palpitant ! », clament-elles.

Continua llegint

CARTA 117 – Le département des Pyrénées-Orientales

Venons-en à notre petite région catalane nommée Pyrénées-Orientales ou Roussillon ou Catalogne Nord ou Pyrénées Méditerranée ou encore Nord de la Catalogne… suivant les caprices.

La langue catalane

Rappelons que la Charte Européenne des Langues Régionales a été mise en place après la seconde guerre. A ce jour, 25 pays l’ont adoptée ; c’est-à-dire que ces pays ont signé et ratifié la Charte. La France a signé… mais comme elle ne l’a pas ratifiée, elle échappe à certaines obligations. Voici les 25 Etats qui ont signé et ratifié la Charte.

Continua llegint

Joan Dorandeu nous a quittés

J’ai eu le privilège de le rencontrer plusieurs fois lorsqu’il habitait Perpignan. C’était un homme posé, dévoué et cultivé. Toujours prêt à rendre service pour la cause catalane. Il m’avait prêté quelques livres. Ses activités, qui peuvent paraitre lointaines pour les jeunes gens, a pourtant porté ses fruits. Une pierre après l’autre, la « Casa Catalana » se construit patiemment. Par ces quelques lignes je tenais à témoigner avec émotion. 

Continua llegint

CARTA 133 – Pollution…

J’ai reçu un courrier qui m’interpelle ; suffisant pour fouiller mes cartons et vous joindre un discours poignant et réaliste. Joan Villanove

À 44.500 TONNES D’AMIANTE LIÉ EN SALANQUE

Un projet prévoit d’enfouir et d’entasser 44.500 tonnes d’amiante lié dans la décharge située sur les communes de Claira et de Saint-Hippolyte.

L’amiante est un produit hautement cancérigène dont la dangerosité dans l’air est prouvée et la dangerosité dans l’eau reconnue par le Parlement Européen.

Voulez-vous que l’on enfouisse de l’amiante plus bas que le niveau de la nappe phréatique dans le piézomètre du site ? Cette nappe sert notamment à alimenter vos forages et donc à arroser vos légumes ou à remplir votre piscine. L’amiante risquerait de se redéposer puis d’être ingéré et inhalé.

Continua llegint

Médaille de la Paix

Tout au long de sa vie, Pau Casals (né en 1876 à El Vendrell proche de Tarragona et disparu en 1973) a mené un combat sans répit pour la paix, la justice et la liberté. En reconnaissance de son attitude, le secrétaire général des Nations Unies, U Thant, lui remet en 1971 la Médaille de la Paix. Il a répondu à la tribune en prononçant ce discours poignant.

DISCOURS DE PAU CASALS À L’ONU (24 octobre 1971)

pablo-casals- 3

 

Continua llegint

Séismes

Dans la même semaine, deux événements attendus par beaucoup :

1 – sur France 3, « la colonisation, une histoire française » racontée sans réserve. 

2 – la publication de l’enquête sur la « pédophilie au sein de l’Eglise en France ». 

Ainsi, l’Etat Français et l’Eglise assument leur histoire… il était temps.

1 – Colonisation et décolonisation.

Certains trouveront qu’il s’agit encore d’entretenir le sentiment de culpabilité. Lorsqu’on veut aborder les faits historiques sans en omettre les moments peu reluisants, aussitôt on vous reproche de critiquer la France ! On dirait que ce pays, depuis que ses rois ont été « choisis » par dieu dès leur couronnement à Reims, oui, on dirait que la France est intouchable ! Rappelons la formule qui est lue au futur souverain : « L’illustre Nation de France a Dieu pour fondateur ».  

Il est difficile d’assumer son histoire et ces « Messieurs de Paris » ont du mal à l’accepter. 

Continua llegint

Carta 101 Napoléon? Pour en finir…

Napoléon et l’esclavage

Certains historiens prétendent que Napoléon souhaitait reconstituer un empire colonial en Amérique. Alors, pourquoi a-t-il vendu la Louisiane ? En fait, il y a là-dessous un enjeu économique. En 1789, plus de dix pour cent des Français vivent du commerce colonial. Il y avait plus de 500.000 esclaves noirs. Penchons-nous sur l’île de Saint-Domingue (Haïti d’aujourd’hui) et ses 21.550 km² (Languedoc Roussillon 27.700 km²). En 1740, l’île exporte 40.000 tonnes de sucre ; en 1789, Saint-Domingue est le premier producteur mondial de sucre et de café. Mais à cause des troubles qui suivront, ce sera la Jamaïque anglaise qui prendra la première place. En 1794, les députés de la Convention, encore sous la République française, votent l’abolition de l’esclavage. Cette décision généreuse n’a pas fait l’affaire des colons qui perdaient une main d’œuvre gratuite et corvéable à merci. 

Continua llegint

CARTA 100 – Guerre et Honneur

1 – Croire et répéter qu’on est les meilleurs !

A – Voici quelques « bonnes » raisons pour que la France justifie la guerre.

Le philosophe Saint-Simon (1760-1825) confirme l’avènement d’une nouvelle civilisation dont la France sera le grand prêtre. 

L’historien Michelet (1798-1874) déclare: « La France a conquis la liberté, pour en faire don au monde ».

Il décrit avec justesse l’état d’esprit qui régnait pendant l’épisode révolutionnaire et napoléonien : 

Continua llegint

Nos langues…

En 1949, le Conseil de l’Europe avait fait de la sauvegarde et du développement des Droits de l’Homme l’un des objectifs prioritaires, et cela concernait aussi les minorités linguistiques. Dès 1957, l’Assemblée parlementaire (qui portait à l’époque le nom d’Assemblée consultative) vote la résolution n° 137 en faveur de la protection des minorités nationales. La Charte est rédigée en 1988. Elle est définitivement adoptée le 25 juin 1992.

En 1993, la Norvège a été le premier Etat à ratifier la Charte Européenne pour les deux langues : le kvène, le lapon. 

Continua llegint

Napoléon et les Pyrénées-Orientales…

« Un gouvernement nouveau-né comme le nôtre a besoin, pour se consolider, d’éblouir et d’étonner. D’ailleurs, mon principe est que la guerre vaut mieux qu’une paix éphémère. »

Par cette citation, Napoléon Bonaparte illustre clairement sa vision pour la France et pour l’Europe.

La situation générale

Le département des Pyrénées-Orientales vivait des moments difficiles et cela depuis longtemps; sachez que de 1792 à 1794, entre 20 et 30.000 soldats des troupes françaises stationnaient sur place pour repousser les armées «espagnoles» qui rêvaient de récupérer la Province du Roussillon perdue au siècle précédent; sa population étant d’environ 110.000 habitants, imaginez les problèmes. La vie était intenable aussi bien à Perpignan que dans les campagnes: les troupes françaises volaient des récoltes et des animaux pour se nourrir, pillaient des maisons, confisquaient le foin pour les chevaux de leur cavalerie, accompagnaient les prostituées de toute origine, etc. Fabre, un révolutionnaire envoyé en mission, écrit à Paris :

«les gens se sentent abandonnés dans les villages et ils n’ont plus rien à manger… La présence de l’armée républicaine risque d’être plus préjudiciable que celle de l’ennemi.» Continua llegint