Une réponse du Col.lectiu EMMA a “Valeurs actuelles”

Français

Sur « Barcelone entre séduction et sécession » (Valeurs actuelles)

Madame,

Nous avons lu avec énormément de surprise l’article de Philippe Nourry consacré à la participation de Barcelone invitée du salon du Livre de Paris, publié par votre magazine sous le titre « Barcelone entre séduction et sécession ». Plus particulièrement, lire que la langue catalane est trop locale pour être utilisée en littérature et qu’il nous faut en utiliser une autre – l’espagnol, on doit supposer – nous a laissés a proprement parler ébahis.

Contrairement à monsieur Nourry, nous sommes persuadés que les langues et les cultures du monde sont complémentaires, non exclusives. D’ailleurs, pour la simple raison que nous le faisons depuis plus de huit cents ans, nous savons qu’il est possible d’écrire –et vivre- en catalan, tout comme on peut écrire et vivre en espagnol, en tibétain ou en anglais. C’est précisément dans cette immense mosaïque que réside la richesse culturelle humaine. Prétendre cataloguer les cultures de notre planète comme étant utiles ou inutiles, bonnes ou mauvaises, est un positionnement qui devrait être dépassé au XXIe siècle. Est-ce que M. Nourry pense qu’il faut en interdire quelqu’une ? Il faut, plus aimablement, la faire mourir d’inanition ? Continue reading

Le Nouvel Observateur titre : « LA MENACE AUTONOMISTE »

Dans l’ article il y a trois phrases sur la Catalogne = trois lieux communs du jacobinisme.

Voici l’ article :

« La Galice sauve Rajoy ». La victoire de son parti aux élections dans sa région natale a-t-elle vraiment « sauvé » le Premier ministre espagnol comme l’ écrit la presse madrilène ? Pas si sur. Car au même moment, au Pays basque , pour la première election du parlement sans la menace de ETA, la gauche independentiste a réussi une percée triomphale. Continue reading

La Catalogne n’est pas ce que vous en dites!

Une réponse à l’article Catalogne: Danger!
À Marianne, « Journal des lecteurs »

Chers amis,

Au nom de ma fidélité à Marianne, et parce que je serais trop malheureuse d’avoir, par trop grande déception, à me désabonner de mon hebdomadaire préféré, je vous supplie d’arrêter de publier n’importe quoi sur la Catalogne.

On méconnaît si bien la question en France qu’il vous faudrait au moins lire, basicament, l’excellent livre de Pierre Vilar : « Le fait catalan ». Et surtout, je vous en supplie, quand vous prenez ce sujet : n’allez pas chercher vos informations à Madrid ! Continue reading