PUIGDEMONT DE RETOUR EN CATALOGNE (NORD) DEVANT 150 000 PERSONNES

Le président « légitime » de Catalogne reçu par toutes les institutions nord-catalanes

Ce samedi 29 février, le président « légitime » de Catalogne exilé en Belgique depuis le 29 octobre 2017, Carles Puigdemont, était de retour en terre catalane, en Catalogne Nord, devant quelques 150 000 personnes venues l’écouter. Un meeting exceptionnel à plus d’un titre. Exceptionnel par le déplacement en pays catalan de celui qui est toujours poursuivi et réclamé par les autorités espagnoles malgré avoir été élu député européen et jouissant d’immunité parlementaire. Exceptionnel parce que les autorités françaises n’ont pas eu d’autre choix que celui d’autoriser la manifestation, malgré les pressions espagnoles, malgré les avis défavorables du gouvernement, malgré les temps d’épidémie, malgré même les gesticulations et déclarations plus ou moins menaçantes et lamentables d’un ancien premier ministre français exilé à Barcelone. Manifestation exceptionnelle encore par le nombre d’assistants, quelques 150 000 présents, soit plus que le nombre d’habitants de la capitale nord-catalane qui n’avait jamais connu une telle affluence pour un quelconque évènement depuis la révolte vigneronne de 1907 (où la préfecture avait été incendiée). Continue reading

ERC SOUTIEN SANCHEZ

et fait exploser la majorité indépendantiste au Parlement de Catalogne

Les dernières semaines ont de nouveau été denses en évènements dans l’actualité politique sudcatalane. Le décision principale est sans doute la décision du président de Catalogne Quim Torra (de Junts per Catalunya, le groupe de Puigdemont) d’annoncer mercredi 29 janvier avant même la tenue du conseil éxécutif du gouvenement de la Generalitat sa décision de mettre fin à la législature et de convoquer les prochaines semaines les électeurs catalans aux urnes pour élire un nouveau Parlement. Continue reading

Puigdemont dénonce au Parlement européen une justice espagnole hors-la-loi

Ce lundi 13 janvier le président du Parlement européen David Sassoli lors de la reprise des sessions de travail a souhaité la bienvenue aux deux nouveaux élus, Carles Puigdemont et Toni Comín, l’ex président de Catalogne et son ministre de la santé, exilés en Belgique depuis novembre 2017. Le même président du Parlement confirmait également que le troisième élu indépendantiste catalan, l’ex vice-président de la Generalitat, Oriol Junqueras, cessait d’être député européen ce même mois de janvier du fait de sa condamnation par le Tribunal suprême espagnol. Continue reading

LE PRÉSIDENT CATALAN REJETTE SA DESTITUTION AVEC LE SOUTIEN DU PARLEMENT DE CATALOGNE

« Coup d’État contre les institutions catalanes », « attaque contre la démocratie », « indépendance immédiate » sont les principales réponses entendues en Catalogne à la décision de la JEC (commission électorale centrale espagnole) de destituer le président catalan Quim Torra au motif que celui-ci avait désobéi à l’injonction de retirer une banderole qui demandait la liberté des prisonniers politiques.
Continue reading

La justice européenne garantit l’immunité parlementaire des élus indépendantistes

et porte un coup à l’Espagne

Coup de tonnerre jeudi 19 décembre sur le ring où s’affrontent Catalans indépendantistes et autorités espagnoles : le Tribunal de justice de l’Union européenne rend un jugement sans ambigüité qui garantit l’immunité parlementaire d’Oriol Junqueras, élu député européen en mai 2019 et ex vice-président du gouvernement de Carles Puigdemont, que les autorités espagnoles viennent de condamner à 13 ans de prison pour avoir organisé le référendum d’indépendance du 1er octobre 2017 en Catalogne. Continue reading

Negociations laborieuses des socialistes espagnols

avec les indépendantistes pour essayer de former un gouvernement

Plus d’un mois après le résultat des 4ème élections législatives en Espagne en quatre ans, les socialistes espagnols ont fini par s’assoir à la table des négociations avec les indépendantistes catalans, sans toutefois parvenir pour le moment à obtenir leur appui pour former un gouvernement. Continue reading

Victoire des indépendantistes catalans et négociations obligées en Espagne

Les résultats des 4ème élections législatives en quatre ans en Espagne sont tombés dans la nuit de dimanche : aucun parti, ni aucun bloc n’obtient la majorité et les indépendantistes catalans qui ont gagné les élections en Catalogne sont en position d’arbitre qu’aucun des partis espagnols ne veut par ailleurs reconnaitre. Situation toujours bloquée donc ; l’Espagne qui refuse de traiter la question catalane s’enfonce dans la crise institutionnelle sur fond d’explosion de l’extrême droite qui crève tous les plafonds et devient la 3ème force politique d’Espagne…

Continue reading

DIADA du 9 novembre 2019 à PERPINYA,

après le verdict du 14 octobre

La Diada de 2019 marque les 360 ans de signature entre les Rois de France et d’Espagne du Traité des Pyrénées, par lequel le Roussillon, le Vallespir, le Conflent, le Capcir et la moitié de la Cerdagne passent sous couronne française. Acte illégal car sans consulter les Corts Catalanes, et illégitime car contre la volonté des catalans. À partir de quoi les deux États mettent en œuvre des politiques de colonisation et de répressions des identités et structures catalanes, notamment dans la réduction de l’usage de la langue, tant administrative qu’au quotidien. Le dictateur Franco a préparé avant sa mort une monarchie parlementaire qui n’a que l’apparence d’une démocratie européenne, quand les structures militaires, judicaires et de police n’ont été adaptées qu’en apparence ; ce sont ces mêmes structures qui assurent la répression actuelle contre la Catalogne au sud des Pyrénées. Continue reading

Tension maximum en Catalogne sur fond de rapprochement PP-PSOE

https://imatges.vilaweb.cat/nacional/wp-content/uploads/2019/10/WhatsApp-Image-2019-10-30-at-11.04.43-AM-30110933-1024x682.jpegEn pleine campagne électorale pour les deuxièmes élections législatives dans la même année, le PSOE et son président du gouvernement en fonction, Pedro Sánchez, s’escriment à faire monter la tension en adoptant des positions de plus en plus fermées et provocatrices envers la Catalogne, dans le contexte d’une crise institutionnelle aigüe liée à la revendication indépendantiste catalane. Continue reading

Des centaines de milliers de Catalans dans la rue face à la police

Justice à la turque en plein cœur de l’UE : l’indépendantisme catalan puni par 100 ans de réclusion en Espagne

Lundi 14 d’octobre à 9h30 tombait le verdict du Tribunal Suprême espagnol contre les indépendantistes catalans : de 9 à 13 ans de prisons ! Les juges espagnols condamnent les présidents d’associations civiques, l’ex-présidente du Parlement de Catalogne, le vice-président du gouvernement catalan et 5 de ses ministres pour « sédition » et « détournement de fonds ». Une sentence qui place la justice espagnole au même niveau que les normes de la Turquie en pleine Union européenne. Au total, quelques 100 ans de prison pour défendre l’indépendance démocratique du pays, pour avoir organisé des manifestations pacifiques, des débats au Parlement et un référendum. Continue reading